fleur ?

© L S 2008 est ce la fleur, ce bourgeonnement entre les règnes cette élancée là ou les contraire pourraient se diluer l’éblouissement précipite l’écart et  le vide à rebours © L S 2008 cet enlacement subtil ce n’ est que l’échange des salives les chromosomes innocents de l’embrassade du vivant la transparence, cette grammaireLire la suite « fleur ? »

fleur ?

© L S 2008 est ce la fleur, ce bourgeonnement entre les règnescette élancée là ou les contraire pourraient se diluerl’éblouissement précipite l’écart et  le vide à rebours © L S 2008 cet enlacement subtil ce n’ est que l’échange des salivesles chromosomes innocents de l’embrassade du vivantla transparence, cette grammaire vive des anagrammes

Poussière du chemin

© L S 2008 Poussière faîte  du chemin, les pas entrainent l’homme dans le pas les strates cette route de corps où se porter alentour volent ce voile de lumière, tremblement du mouvement © L S 2008 durcissement d’un tempo, le corps  cette tracée à l’espace la fulgurance entaille au réel ce peu qui  survitLire la suite « Poussière du chemin »

Poussière du chemin

© L S 2008 Poussière faîte  du chemin, les pas entrainent l’homme dans le pasles strates cette route de corps où se porteralentour volent ce voile de lumière, tremblement du mouvement © L S 2008 durcissement d’un tempo, le corps  cette tracée à l’espacela fulgurance entaille au réelce peu qui  survit à l’embranchement de laLire la suite « Poussière du chemin »

passion du regard

la traduction ramène à la langue du lecteur au lieu de faire visiter la langue de l’autre , la vraie, celle de l’espace unique qu’elle ouvre. Ce serait et c’est parfois un sublime effort poétique que d’augmenter la langue de l’espace de l’autre . © Chillida, oeuvre gravé, Maeght/ texte de Jorge Guillen, « mas alla »;Lire la suite « passion du regard »

passion du regard

la traduction ramène à la langue du lecteur au lieu de faire visiter la langue de l’autre , la vraie, celle de l’espace unique qu’elle ouvre. Ce serait et c’est parfois un sublime effort poétique que d’augmenter la langue de l’espace de l’autre . © Chillida, oeuvre gravé, Maeght/ texte de Jorge Guillen, « mas alla »;Lire la suite « passion du regard »

l’artisan délinquant

bonjour patrick ,oui ,en ce qui concerne ma peinture , en ai-je une , je suis d’accord avec vous , la recherche , les traces , la fatigue, la révolte poétique , mais aussi le désir de liberté , l’invention d’un langage ou son rêve ,d’ailleurs je ne peints plus beaucoup, tout ce que vousLire la suite « l’artisan délinquant »

Herbe folle, illustré par Anne Slacik

Angèle Paoli me signale : À l’occasion de la publication de son dernier livre peint, Herbe folle, herbe hors d’elle (texte de Jean-Pierre Faye, lithographies de Anne Slacik, éditions Rémy Maure, 2005-2007), Anne Slacik organise une soirée de lecture avec Jean-Pierre Faye le vendredi 30 novembre 2007 à 19h00 à la galerie Meyer Le Bihan108,Lire la suite « Herbe folle, illustré par Anne Slacik »