Présence

La fascination pour l’encre chinoise mais aussi pour les estampes de Soulages et tout le travail accomplit par les peintres du vingtième siècle sur le signe et l’expressivité, l’écriture, le leg de la calligraphie orientale à l’art mais aussi la sculpture et l’idée de la forme . Mais cela n’est pas si facile car il ne s’agit pas de contrefaire ou de refaire mais de laisser s’exprimer dans ces techniques. Tel est mon credo, l’authenticité et l’expression de ce qui vit tapi en soi et qui suivant des fils trouve une forme et se développe.

Sang d’encre

Ces dernières encres tente de suggérer la présence non visuelle mais substantielle du vivant dans cette étincelle à l’œuvre dans la matière.

Présence, étreinte

Ces encres sont directement inspiré d’un motif de montagne réel et cherche à faire s’approcher la proximité dans une présence qui fait se lever la clarté autour du signe, la masse et le sens expressif. Le souvenir du thème majeur de la forme signifiante (BH) se rappelle à nous et permet d’établir un lien entre le sens profond de la ligne de la couleur et du vide dans la perception du motif. C’est ce que j’appelle présence

Les rochers

Signe

De façon extrêmement épuré le signe pour atteindre à l’universel et au signifiant se débarrasse de toute anecdote sans perdre de sa chair.

Rythme

Invocation

La densité et la manière brute, opaque, la matière du noir et de la masse prennent place dans une incarnation du primitif en soi, en moi, comme langue perdue, ancienne et inarticulée, un fonds que les surgissement des profondeurs permettent d’articuler. Travail réalisé en même temps que les recherches à la gouache sur la germination et la terre primordiale. Les chants de Beñat Achiary m’ont accompagné et ce travail est dédié à mes origines basques.

Aitaren

forêt archaïque

Etxea

Empreinte

Tranches minérales

Espaces

Les forêts

Évocation d’une foret ancienne à l’encre pour servir de décors à une pièce de théâtre.

%d blogueurs aiment cette page :