erwann Rougé

…je regarde et  te regarde encore,c’est tellement peu, tellement fragilel’absence et la douceur, l’odeur, ce repaired’étoiles et d’ombres allongées en nous. Ce quelque chose de la main et de la terre ensemble. Inis MeiinIle d’Aran , sep. 92 (© Erwann Rougé, Lèvres sans voix, Unes) © Anne Slacik

the orators (11)

Be no stranger toAir. BeKiller. The golden DeliveryBe as you see it Do notButBe. & be guardian. Be toothSeal apart. Be sentinelVibrate. Be vaporContain. Be caveBlossom. Be bushMurder. Be mothBe. Be aureoleEssence. ArdorsAmerica. To beItWhich touch. Oh. I touch. Your hands. That touch My face. Let Be. Turn From touch. Far By Turning. Twice. OrLire la suite « the orators (11) »

vent tempête

on n’en sort pas de l’âme, bouée indispensable littéral et littoral trempecomme on plonge un acier dans le fluide qui le rendra tout simplement fort le mythe dirait invincible, Excalibur sortant des flotsla poésie ce geste de puiser dans le fond propre et le partager sachant que cette lumièreair incoerciblece souffle comme la vie nousLire la suite « vent tempête »

Plage élégante

© © ArtySIL Cette plage toute en douceur semble appeler l’eau à elletoutes les variations chromatiques du profond et du bleu Du sable clair à la trachée de bleula transparence laisse un bord tout humide où se révèle les variations de l’eau et du clair mêléesune fête de blanc vient émoustiller les nocesl’écume Solide etLire la suite « Plage élégante »

CHEHEM WATTA

Et moi tout seul tu le saissi bienje n’aijamais danséantant que quand ma têteen transechantait l’absencedes cheminsau goût olive § Enfin rien       sauf un           peu d’eaurides          cils en faux – cils         de l’oublirobe           syllabes              de nuagestoges          de vents                humides les gossesinondentles arcades nuéesondulant de frissons leurs têtesLire la suite « CHEHEM WATTA »