épier

Sans fin faire le tour de l’arbre pour arriver au point Où l’eau contourne aidant la pierre aidée du courant Tourne et retourne et jette et passe à coté ou au loin   Assis s’il le faut il faut prendre la mesure des arbres et de l’eau Le roulant le tonnant dans la bouche l’emphatiqueLire la suite « épier »

car la rose est pâmée

tendez l’oreille car je ne compte rien vous dire et cela ne vous servirait si peu, d’entendre d’une main insouciante sourde s’assoir et le regard dans le vague comme s’il attendait quelque chose et que ces quelques lignes, mais là ce ne vous dirait rien et je ne veux surtout pas parler de digression carLire la suite « car la rose est pâmée »