H2O

De là,  regarder les fils électriques parce qu’ils paraissent dans le ciel toute vue qui s’offre à l’oeil est découpée par ces fils, tout le bleu que l’on pourrait trouver est soumis à ces angles,  lignes de scie, les nuages  traversent, les avions traversent, ils laissent de la vapeur d’eau. l’un et l’autre, ces deuxLire la suite « H2O »

se plisse ce qui se bée

Quand se plie la peau s’avère l’étonnement se plisse ce qui se bée l’émotion saturée, comme l’écorce la toile un grand manteau et que la  chaleur frémit réverbère et jusqu’aux recoins de l’ombre comme les pointes exposées le fracas du silence vents solaires, les fourbes me plaquent contre toi et rient de la distance toiLire la suite « se plisse ce qui se bée »