man on the mooon

echo à l’article de chris-tian vidal soy annartista soy annarquista cristiano hebreo moro fenicio y cantor barbaro atlantico verso brigante luso peregrino hacia el amor …. ( Antonio Placer, cancionista) L S man on the moon 1 2007 donc le politique moi… même ile reste la pauvreté, l’humain qu’on attèle et la pauvreté la désespérée,Lire la suite « man on the mooon »

intempéries linguistiques

(quand les murs tombent, l’identité nationale hors la loi , édouard Glissant, Chamoiseau , éd. galaade/inst du tout-monde) La où le coté mur de l’identité renferme, le coté relation ouvre tout autant … …. c’était donc aussi une occasion de poésie, là où l’être-dans-le-monde grandit l’être en soi. La beauté est inséparable du mouvement desLire la suite « intempéries linguistiques »

notes pour un paysage

Ne te sers pas du réel pour justifier tes manques, réalise plutôt tes rêves pour mériter ta réalité « passionnément vivre un paysage. Le dégager de l’indistinct, le fouiller, l’allumer parmi nous. Savoir ce qu’en nous il signifie. porter à la terre ce clair savoir. » (édouard Glissant, l’intention poétique, seuil) © L S bosquet 2004