Gaïwan

 

l’arôme des feuilles à l’eau, clarté verte  et reflet du thé dans l’instant plus bref qu’un mot suggère l’éternité

que sont ils devenus les champs de thé ?   les ouragans ont tout détruit amenant au coeur même de l’esprit nippon la destruction

les radiations ont elles osé souiller les feuilles de thé ?  comment vivre si tant de beauté s’est effacé ?

pluie noire sur l’invisible paralysant la régénérescence

 

 

2 Replies to “Gaïwan”

Répondre à SiL Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.