le gris fond

Car il faut bien le dire, Mais il n’est pas qu’une façon de respirer souvent je m’attriste je désespère de ne pas respirer comme ceux que j’aperçois, qui sont clairs dans la lumière et parlent en hochant la tête, frappant et que je vois en premier et puis je m’envole, désespéré et presque mort puisqueLire la suite « le gris fond »