dumasm1
(c) Marlene Dumas, Feathered Stola

Il parait que le sexe est l’endroit le plus odorant

du corps

et que certains n’embrassent pas car la bouche et les canines

aussi voient de près la viande les exubérances du végétal

la langue est plus douce l’amande et l’eau et la salive sont parents

la cascade quand vu du pont

j’écoute, je meurs et je regarde j’humecte et hume

je vois les odeurs et les sonorités le lavis trouble dans la glande et dans la glotte j’attends

AND SUDDENLY THERE IS BEAUTY

0c10d12aaff5f5e2391a03c1f31b4d78

j’ose le dire un seul de ses regards d’où qu’il vienne et la soie de ses cheveux et sans que j’ai vue sur son corsage chien que je suis

m’ont mis par terre il y a cette eau qui m’a noyé

encore une fois je le murmure en aparté ce torrent qui gronde les pépites entre les mains

(c) Marlene Dumas
(c) Marlene Dumas

par elle il y a les ambivalences

les équivalences les aller retours qui me ramènent toujours

au point de départ qui est le

point de non retour

et cela est
le résumé de la
journée
en 3 images

Publicités

2 réflexions sur «  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s