Poignance des choses

947164_4412048314138_1188625552_n

souffles de foudre

les humeurs des os

je retourne l’envie

 

j’y trouve

là où vais

je retourne

 

Y accéder est sans parler

la mélancolie côtoie et il suffit

le bras allonge pour relancer

tout est à proximité mais que choisir

peut être le contact s’impose

un élancement approche une ouverture

dense sans le vouloir

seulement en marchant

cherchant à se taire et se taisant

Lamber Sav
Lamber Sav, encre

*imaginant et portant à l’eau

sans souffle

comme lorsque je parle

ou que l’encre s’élance

ou se ferme dans la foudre

et qu’emprunt des feuilles aspirées d’encre

l’odeur de la poignance est comme aller à l’eau

 

 

 

 

 

** la poignance des mots comme disait Levi-Strauss – Chris Marker (Sans soleil)

Publicités

1 réflexion sur « Poignance des choses »

  1. Touchée par ce beau texte en référence à « la poignance des mots ».
    Poème incarné , non descriptif, très vivant, en lien avec la nécessité (et le talent ) d ‘écrire toujours renouvelée…Je réagis avec mes mots simples et spontanés .J’entends comme une petite musique en sourdine , des mots qui reviennent comme « élan », » élancement » , »relancer « qui
    m’évoquent le » mouvement vers « un lieu qui seul vous appartient mais aussi un mouvement de
    générosité, spontané ou un élan qui se brise un instant … »L’encre s’élance »aussi dans un mouvement de création vital mais non sans douleur, pas sans efforts ?
    le corps est impliqué , j’aime « l’humeur des os » … vous pourriez tomber sur un os ? je ne sais pas, je ne sais rien …de même la foudre m’évoque le déclenchement des éléments de la nature, tonnerre qui gronde , éclairs mais aussi (peut être ) une grande colère qui retombe ensuite …
    j’aime beaucoup »retourner l’envie », cela pourrait s’entendre comme une transformation ,le désir
    soudain irrépressible « d’agir » et pour cela dans la solitude , en faisant silence , en marchant et en se posant…mais aussi retourner des pensées dans tous les sens, des tourments inhérents aux aléas de la vie ?
    Il y aurait surement beaucoup de choses à dire encore , je préfère me taire et relire ces phrases
    fortes, presque hachées , (on a l’impression que vous devez reprendre votre souffle )
    avec un un certain rythme , du coté d’une ouverture réjouissante .
    Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s