éternua

Je suis fait de la matière la plus sonore, l’air passe à peine par les espaces laissés libres, la vitesse et les fibres de chair ; le mouvement du train me secoue. Je parle. Certes les mots me complètent. Je requiers l’illumination. Ce que j’ai pris l’habitude de penser comme me définissant, ces moments quiLire la suite « éternua »

rémision

  Mais je te sais aussi dans le ruisseau des poètes, je te sens dans l’intimité qui remonte des affres du grand roman russe, toutes les lames ramenées sont taillées aux poils du feu si mince que flambent les torches levées pour éclairer les phrases, les veines saillantes de tes mains sont dessin à laLire la suite « rémision »