Allées de vent
fourmis sous la peau
allées de sauterelles
de poissons
dans la mer
dansent à plat ventre
sous l’ombre
dans la crevasse
dédiée à la gloire
de la déesse
gîte et sombre nuit
éclaire des yeux
la roche
le parterre fleuri
sol à ras
de terre
le glas glissé
sous l’herbe
de la projection du
corps
magique
rayonne
en tous sens
quand le félin sort
la courbe solaire
mue de l’épaisseur
doigts agités par l’air
beau signe d’une nuit sans lune
ombre portée
double lumière
d’avant en arrière
esclave du soleil
vivre dans le creux
du bras de mauve
redessine le derme
violette ardeur
sur la surface du lac noyé
réfracte le blanc
l’iris iridescente
fleur de brune
rose piment
étoile poivrée
fille de cannelle
mère d’un pétale de rosée
si baille le matin
dès que la lumière
si le blanc de l’œil
allumée d’aube
éclot d’ivresse
le vaste ventre
au dessus du nombril
et en dessous
les fastes
les banquets
soumis à la vraie royauté
dans les pans écartés
par la jambe
l’aura neige
délicate couronne
du pied lacé d’or
que je baise
sans retenue

IMG_0768 (modifié)
Lambert Savigneux
Publicités

2 réflexions sur «  »

  1. merci SiL ! ce que je cherche à faire avant tout n’est-ce pas , mais sans m’enfermer , alors je tente des sorties , merci de ton com , la photo est fort belle mais je ne peux pas la montrer , sigh !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s