Tapant sur la peau
es tu vivant ? Le cœur au quart de tour
un peu rouillé , la cage grince on va l’ouvrir
voir si le fauve vit encore
un tas de rêves qui peuvent encore servir
des dons roulés en boule
l’amour qui a attendu
il n’était même pas attaché
ce n’était pas une espèce en voie de disparition
retiré laissé pour compte
crève la vie crève la faim
un cygne un canard quelle différence ?
mais la bête a rugit
elle s’est remise sur ses pattes
sa queue a virevolté
son cri a réveillé le monde
qui s’est mis à hurler au diapason
plutôt surpris
que le hurlement hurle encore
que les pattes courent
s’est vu dans le ciel immense
la mer profonde
remonter de l’engourdissement

IMG_5988

La belle aimée souffle des étoiles dans sa gorge
il boit le lait de son sein en désert sur sa peau dorée
remonte à reculons douce de sa croupe à sa jambe
son pied qui prend racine sur sa cuisse à lui
sa bouche à elle reprend l’histoire du monde où il l’a laissé
amnésie remonte de son ventre
à sa source vers leurs pieds qui s’emmêlent
comme des filaos dans la rivière lit de boue lit d’azur
entortillés à ne pas se lâcher
se laissant couler dans le bien être de la vie à la mort
enlacés
comme deux pierres
se découvrant des mains
se promettant des baisers aussi lourds que des pierres
et que coule que coule
se mettent à nager dans le courant si fort
du volcan pour être soi laisse toi couler
sois l’autre ne veut plus rien
tombe en toi tombe en moi tombe en nous
coule dérive rit pleure sois fou dans le miroir de ce lac
muscles et peaux luisant
ronronnements de félins
au monde dans l’instant où il est
agité de tendresse folle
à l’instant du brasier dans la cascade
animé de ses yeux
comme dansent les planètes dans son sang
reprend tout d’abord lentement
et puis de plus en plus vite
bientôt frénétique sans qu’il n’y ait
plus rien qui puisse les retenir

Publicités

2 réflexions sur «  »

  1. je l’aime bien ce texte , j’aime bien quand je me prends à rebrousse poil , c’est là où ça devient beau , sinon , ça ronronne !! ah pourquoi je peux pas faire ça tout le temps , bigre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s