ici le monde est éteint
d’un gris métallisé
d’un blanc blafard
d’un couloir triste
ordonnancement stérile
cafards à perte de vue
à la fenêtre la buée
pour empêcher de voir
le monde sous perf
silence pesant
de tout son poids
sur le vivant hurlant
de l’autre coté du béton
rien à en dire
sauf la peau
sauf les os
sauf l’amour
fermer le casier
tourner la clef
sortir dans la rue
et l’embarcadaire
la mue t’attend
la fleur en un sourire

IMAMURA Yoshio(今村由男 Japanese, b.1948)
(c) IMAMURA Yoshio(今村由男 b.1948)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s