La vague violemment indigo
purement libre
il n’y a plus d’incertitude
le tourment violet
dans le fond sonore de la roche
et le ciel est immense
le flux le reflux et le fil à la lune
une seule respiration
dans le torse  le poumon
hale inhale le monde
tout dans une même lumière
un seul mouvement
fonce le clair des passages
des nuages dans la clarté de l’eau
le ton de la sérénité solaire
la chaleur laisse s’écraser la mer
sur l’horizon sans sourire de la grève

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
(c) Ikkō Narahara

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s