corne d’abondance

une seule envie répondre
en senteur comme en épice
l’insubordination  lèche
déglutit en glotte
charbon la corne du ciel
la couleur le frôlement de peau
s’exclame le monde ou l’extase
dévasté l’homme se sent
rouge agit de l’intériorité noire
de la chaleur surplombante
suc rose sur la chair douce
comme une texture de voix
caressants mélanges
d’une survivance édénique
paresseuse dans l’obstination
à se passer du détachement
mais se fondre et se dissoudre
à l’appel du plongeon
couler dans les eaux fraiches
de la sève et du fruit sur la langue

18881960_1913474208909611_2378363888996661754_n

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s