(sur une photo d’elle tenant son bébé)

Assise
Serrant contre soi un bébé
sans mots graves à hauteur de taille
langes rouges mailles du temps
la moue  câline
et le baiser à l’enfant
porte la tendresse porte la douceur
dans un seul souffle tenant le monde
fermant les yeux la tonalité grave
de la contrebasse sur la peau

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s