éclaircissement, froncement du foncé, de la couleur sur la joue et de l’ombre au dessus de l’oeil pour percevoir
des bras pour la puissance de ma traine
l’attraction et la raison unique
je porte tout ce que j’aime avec moi dans une sorte de danse qui me remonte
j »enlace même en marchant dans la journée en parlant avec toi avec elle enlaçant aussi bien lui qu’elle si je je l’aime cela se voit dans les yeux
même si je suis malheureux ou triste ou délaissé je ne veux plus quitter l’état d’amour l’état de présence au monde
je n’accepte plus la retraite je tombe je souris je recule je souris et je continue ma danse de la lumière à la pointe de la feuille
de tout ce que je porte avec moi que le rêve me révèle et que je révèle au jour
je ne veux plus rien quitter je sens monter jusqu’à tout inspirer le souffle et l’inspire, le respire imprègne ma respiration et les milliers de particules que je rejette dans l’atmosphère un peu de moi au plus près de toutes mes traces que je ne quitte plus

Et j’écris, j’appose les couleurs, je respire je marche j’aime je regarde je dis je suis
Rien ne peut me convaincre du contraire
je saute dans ton grand fond les jambes bien ouvert pour que ça fasse clac
un grand plat dont je me souviendrai pour l’éternité
et j’espère que tu m’éclabousseras, me marqueras me bousculeras hors de ma course
que je n’ai plus de course
plus de couleurs, plus de lumière
que je ne sois qu’une fibre du halo de l’immensité
heureusement irisé, électrifié, réveillé hors de toute certitude
et tremblant
tremblant et apaisé de se savoir entre
le violet le brulot le baiser de l’univers
J’ai besoin de cette chaleur
de la remontée des grands fonds
de la musique des sphère
et de la voix
qui me trouve l’accord trouble une seule note
et qui disparait heureux de ne plus revenir
l’écho en sombre sans voix en une voix

IMG_0703

Publicités

4 réflexions sur «  »

    1. oui , c’est une de mes dernières , la création poétique va avec la peinture , avec la vie , avec tout , je ne cherche pas à avoir de jolies pensées , elles sont là elles éruptent , juste, je me dis que je ne veux plus vivre sans elles

      1. Dans ce cas, toutes mes félicitations! Vous n’êtes pas dépourvu de talent! Je reviendrai bientôt pour admirer vos éruptions et vos créations! ☺

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s