Vive et fugace

Je pars d’une coquille vide

c’est qu’on a du l’ouvrir

mais qu’elle s’est enfuie

le sujet est donc féminin

à en croire la syntaxe

mais n’y aurait t’il pas confusion

 

Et pourquoi fume ou fumait elle ?

 

196943_10200186182204439_1117765019_n
Mario Giacomelli

Chaque être a des limites

il est difficile de savoir

why and how

de ce qui sont des traits

des ombres révèlent des éclairs

ils creusent

ce ne serait rien mais ils  bougent

entre nous et eux se parlent

 

Que se meut quand  je te sens m’échapper

de tout instant

 

 

Image fuyante et la réalité

un seul mot

brutalement lesté

repousse devant lui les peaux sales

que ne repoussent pas

sauf l’envie et le bruit

entre ces deux

un blanc et la respiration

tout s’engouffre

 

Le  réel nous flanque une gifle quand c’est la dernière heure

et que ça nous arrive

 

 

Je demande à ce mot de dire ce qu’il veut

que dire de plus

raide ou sèche

je pourrai m’étendre et c’est ce que je fais

mais c’est pour y mourir

sans rien d’autre du trop plein ni des aubes

que tu crois que j’aurai dit.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s