Jonas dans le texte

tu me dis  » texte »

ce qui est mis en mouvement est

en ce texte

qui est vu comme finalité et objet est ce quelques bribes soudées un circuit d’électrons en somme

si tout d’un seul tenant refusait de tenir

alors que le mouvement et vivant et tous les processus à l’œuvre superposés ou perdant l’apparence des choses

de la cohérence

et même si dans les strates de ce qui opère le texte qui seul apparait comme ultime espace ou structure finale sans doute encore entravé ou travers

ou pire encore

non complètement ingéré ni digéré non finalisé mais traversé de pulsation / radiation, difficilement repérable

la structure en est déviée le corps soumis à des pressions que le texte ne se connait pas aussi précis ou trouble

se voir comme texte sous l’ordre des priorités et l’énergie qui l’a constitué non qu’il soit immuable

et c’est pourquoi souvent il reste ouvert

et ne se veut pas comme teneur  hermétiquement close ni définie

577229_267559006702741_1324421040_n

fin penchant et cependant et comme un sushi fut morceau de poisson vibrant de truite

ou fine lamelle

imminence gustative

jus de citron cette sauce ne prend pas le processus et tout ce que l’on peut y  rapporter ce n’est pas de creuser ni de laisser filer

ce générateur électrique cette vague cette impulsion est générateur de texte avant même de s’admettre comme prononcé ou énoncé comme une photo prise mais assez des métaphores

et que rien ne se saisit

luit comme une truite qui s’échappe

mais brille

comme texte refusant d’advenir sans arrêt propulsé hors de lui même

réchappant de l’image et du son des crépitements de la poêle qui cuit et tout cela à la fois

et observant ce bond de la truite sur l’eau et se sachant truite

ou eau

ou poêle

ou épice

capturé sous la langue quand il dit le mot et le laissant filer

étant déjà ailleurs

qu’en lui même

le cadre alors n’étant plus texte

ne cherchant plus ni à rapter dans les mailles ni à constituer

mais advenant et laissant venir la faim

déglutissant

qui cependant n’a pas le temps – ni l’occasion

d’advenir tout dans le même temps étant pris d’un seul tenant

sans qu’un seul trait ne soit capable de résumer

le ventre de la baleine

289436fb756c182e416fb00bfe225b678cd20d7a_large

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s