les plaintes

A m’être endormi en écoutant cette musique, je me remémorais les plaintes du Bosphore, les saveurs du café et les ombres, en fermant le livre qui parlait de musique et de cette extraordinaire moisissure à vivre que certains trainent avec soi, le regard n’est pas conciliant , il y a des pointes qui lorsqu’elles piquent font sursauter, surpris de soi être aussi fragile comme la musique le dit, ou ambigu, méandre où l’on se surprend, entouré par la beauté qui est au cœur même des gestes qui nous activent, la musique encore est un fluide dont le courant pourtant se frotte aux pierres, est pris dans les algues et les tourments de bourbe, l’on est surpris de ces pointes qui nous déchirent , l’on se révèle comme ce caprice ou cette exigence qui t’oblige à me regarder différemment, rien n’y fera je ne pourrai endiguer cette demande comme une tête qui roule dans le panier , je crois bien que l’existence tourmente, les dérives étant tout autant exaltantes que vives,

je pourrai parler du toit de la vie ou du Thibet de notre âme , mais c’est ce retournement à l’instant de m’endormir que je retiens, la couleur ambigu de ma pression et de cette idée que j’ai

c’est une mue

c’est uniquement ce qui est remonté de loin ou qui était si proche, que l’on a pas vu venir

on  s’y était habitué

on lui prête des traits de bête alors

que dehors dans le jardin humide grouillent

et sur ce la statue ramène doucement le regard de celle qui rappelle les infatuations que j’ai perçu

Anne Slacik
Anne Slacik

en cous les tendres plaintes de Yoko Ogawa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.