lisse sans quoi la raideur

sous le pin

comme un nœud sous le pin

assis sous le pin

 

j’en vois l’écorce blessée

et la nécessaire lucidité

de l’égale fluidité aride

 

le toit

dépassant

une eau émeraude troublée

amène

une égalité d’humeur

 

est le pendant au bain crasse de la journée

les rides

d’un seul tenant

dépassent

les aspérités

 

la pierre est lisse

 

je ne lance pas dans le lac

le poids

je garde l’apaisement

douce

la peau dans la paume

 

parvenu à l’accord

quiétude acquiescent

 

lisse sans quoi la raideur laisse le lac indifférent

 

hirosi nagare
hirosi nagare

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s