mots cargos doux de nuits

Que dire d’un matin de brume issu des tempêtes

que dire d’une nuit bouleversante

de l’ahurissement des boulimies d’orage

cale surpeuplée de chaines ou de ballots

mots cargos mots doux de nuits

que dire d’un nom que l’on n’aperçoit qu’au lointain

détail sombrant dans la généralité

fumée noire assauts et coups de la diversité

coup de fourchettes et découpes sauvages

mettent parfois en déroute

recroquevillé sur ce qui pourrait être une plage

ou un lit de draps défaits

Turner, Staffa, la grotte de Fingal
William Turner
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s