contourner

poursuis une idée comme à crin de cheval en rude galop de mots

brouillonne pour ne pas lâcher pendant que s’élargit le sens que j’entrevois, à pein e, si vite qu’à bride abattue je me jette par terre pour échapper au vent,

l’idée partie bien vite me faut la rattraper et l’étoffer ruse dans les bois

je vois des paysages défiler et je creuse et jette des phrases par dessus le dos pour m’en saisir plus vite avant qu’elle ne s’envole

je ne sais où la chercher et je me perds je confonds

plus tard je reviens sur mes pas et j’efface je répare le piège mais n’en sais toujours pas plus

 

pourtant à coté à deux pas sous une pelisse l’histoire marche d’un pas assuré  sans presser le train assurée de sa trajectoire de l’épaisseur de l’origine et de la piste

ce pas pesant que je distingue pourquoi n’en puis préciser les contours ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s