biotz-begietan*

© L S 2003

au détour de ta vie

comme une porte ouverte

les mots se bousculent et passent

dis que donnes tu pour que l’on s’arrête

t’es tu demandé pourquoi les pas s’accélèrent

de la fontaine offres tu l’eau de fraîcheur au voyageur

tes mots sont ils droits et amples comme le ruisseau

disent ils assez le bon jour le soleil et l’ombre

ta main doit être franche et le mot simple

les grands murs et les poutres solides

le monde y perce par les ouvertures

l’eau infuse dans le rond de terre

le confort dit assez le repos

le banc se mèle au chant

dans l’arbre l’oiseau

sourires à venir

va le chemin

apaisé

©L S

© L S 2005
*biotz-begietan, « dans le coeur et dans les yeux » de Lizardi, poète basque -(B.Atxaga, le fils de l’accordéonniste , christian Bourgois, 2007)

biotz begietan , (dans le coeur et dans les yeux) est le frère de mon l’oeil au coeur , ces hasards me rendent heureux et sont comme des signes sur le chemin, une sympathie profonde que l’instinct perçoit ou plutot des trou d’eau , des cactus qui permettent à la soif de s’épancher et indique le chemin à suivre … témoin aussi l’incompréhension dont souvent je suis l’objet et qui là se fond en unha apperta !.

Publicités

4 réflexions sur « biotz-begietan* »

  1. Ne pas faire de calibre,
    Ne peser aucune gramme,
    Suivre le lit du Ka,
    L’âme au coeur,
    La vérité.

    :::

    Toute mon amitié.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s