on wings

Arrivé le regard cerné dans cet aéroport, cela faisait si longtemps que je n’avais pas secoué mes poussières dans la pure joie de la vitesse, mes vêtements ne se sont plus froissés, il se sont élargis avec l’air du soleil, je me suis rapproché du trou d’ozone, la lumière si proche de mes mains queLire la suite « on wings »