Alors il se félicite d’avoir le corps couvert d’écaille
sans tenaille des nageoires qu’il projette haut sur la vague
la souplesse et la force d’être plus léger que l’eau
un coup de rein les jambe en l’air dans l’immensité fluide
et des yeux pour scruter le fond sans rien y voir
heureux malgré tout d’avoir tout perdu
d’être libre avec hargne et de saliver les étoiles
l’esprit est monde encore une fois et il peut vivre
jusqu’à couler et puis heurter du plein le solide
qui n’est plus que ce corps désentravé qui jouit de ce jeu

163.wide.01.KEY.jpg
Whale rider
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s