la lumière retenue au fond du sombre de l’eau
ce sont des anneaux projetés par la surface
la moitié de lune et la cassure de l’eau
comme se demandant pourquoi l’obscurité luit
ce sont des rires sur la terre ferme
ne tiennent aucun compte de la petite marée
l’apaisement du corps entre deux eaux
allonge le clair à la surface qu’il éclabousse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s