Comme un vent doux caresse
mon corps comme ton sourire
de tes lèvres de tes doigts
de l’orée de ton ventre
de la pointe de tes cheveux
je tremble et ton souffle
à l’autre bout de la planète
c’est un papillon
une hirondelle
morsure ou gant de glace
ouragan et vent de fièvre
qui se pendent à mon cou

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.