Oiseau englué dans la nuit
d’un seul coup d’aile
dégringolée de la confusion
revers de plumes
du bec ouvert sur l’air
arraché le masque
les chaines d’amarrage
à la muraille fictive
dans le ventre le spasme
puis choir l’emprise
pouls sombre dans l’espace
les clairs dévalent
des pentes de la tendresse
longue neige sur la nuit
à l’élévation sur le levant

IMG_5740

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s