Elle dans les bras de son île
apprêtée comme une reine
sereine comme une vestale
pour offrir en retour à sa terre
ses cheveux  une parure d’or
une perle de nacre à son cou
mieux que de l’encens
des bracelets sonores un anneau
de l’amour sucre sur sa bouche
le bec de l’oiseau sa joue
une offrande de fleurs pales
rosée sur son corps
des traits de poussières noires
vent sur les yeux
ses yeux qui sont des îles
et des pieds sanglots
inspiration sur ses pas

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s