Construire un feu

Une certaine attention obstinée aux détails qui font que par – 75° la vie ne tue pas, pas d’étoile dans le ciel mais la neige et la glace à perte de vue.
Un calme mis bout à bout des instants pour demeurer maitre de soi, aucune envolée sauf celle non lyrique des sapins dans la glace et la neige qui sollicitée, tombe de haut et éteint le feu.
La nature est accordée à la seule morsure qui fait le froid. L’homme tente de courir en suivant le cours mais trébuche et s’endort, devient la glace.

Je viens de lire « construire un feu ».

a href="http://static.guim.co.uk/sys-images/Arts/Arts_/Pictures/2009/11/17/1258477587739/Frank-Auerbach-Rebuilding-005.jpg" target="blank">Frank Auerbach - rebuilding
Frank Auerbach – rebuilding

Frank Auerbach : reconstruire ce qui pourrait être un feu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.