eau des racines

et si mon nom n’est pas basque ; c’est qu’on m’en a donné un autre, je suis fait de méandre que comme la rivière la vie creuse dans la roche, l’impalpable du réel, surprenant comme cette eau qui gronde retenue par les morts dans les recoins profonds de la masse de roche qui grouille sous nos pieds, que nous appellons l…a terre, multiforme je le suis et en même temps un en esprit même s’il cherche à se rejoindre constament être rassemblé dans ce lieu du monde et du corps d’ou il peut voir et être, l’instant projette ses propres méandres et redéfinie l’identité , mouvante et multiple,
l’esprit rode et règne, tout doit lui revenir quelque soient les fentes ou il se glisse, lui qui s’accroche, lit grognard de l’harmonie

Publicités

1 réflexion sur « eau des racines »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s