l’histoire que l’on dit

c’est l’histoire que je voudrais écrire

mais oui, écris la, il te suffit de dire

même si on ne la connait pas , qu’il faut la deviner ?
frapper à la porte fermée , interroger l’invisible , de derrière la porte fermée , tu sais c’est pas facile , des fois , des fois je voudrais la raconter , l’histoire , même si je ne la connais pas

essaye , peut être qu’elle surgira des mots ; à l’improviste ,

j’essaye mais , les mots me semble vide , je veux dire ils résonnent à vide, dans le silence , tu vois , c’est comme s’il ne s’appartenaient plus , comme si ils sonnaient creux quand je les entends rire , alors j’essaye de les additionner et de là peut être que quelque chose voudra dire , tu comprends ?

oui , je crois , je comprends le désarroi , l’histoire hurle dans le silence et tu ne peux pas la dire.

© L S 2005
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s