Hollan, fusain et arbre

La clarté crue frappe l’ombre, l’enfonce vers les seuils obscurs et profonds de la lumière, l’architecturant,  dans les contreforts de cet ensemble des branchages mouvants  où cette douce parenthèse s’ouvre l’air y  vibre joue l’air dans le plein extase de la couleur puis l’abandonne remonte vers le haut du prisme jusqu’à toucher l’une des deuxLire la suite « Hollan, fusain et arbre »