pleine la malle, un collage

pour ce soir pas de temps pour un poème à moins qu’il ne me rattrape ai lu l’envoi d’Angkor et j’ai vu les belles photos du Cambodge, je voulais écrire un poème , l’ange est nécessaire et la mer est immense pour deux amis assis dans leur regard les yeux perdus dans le vide etLire la suite « pleine la malle, un collage »