Je me laisse aller à des rêveries de sable
vagues de pluie sur nuages de vent doux
tu me donnes la preuve de l’insouciance
et tu pointes du doigt les oiseaux dans le ciel
un vol de lumière dans le firmament
virgules de hanches à l’herbe au sol
et ta vitalité ponctue de runes et dunes
de sourire de moue cachés dans l’ombre
libèrent à la lumière les ailes de couleurs
ces fleurs de courtes vies et la terre au large

lll

19054936_10211648237574406_4679056661697348598_o
Entrer une légende

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s