Treme

2005, l’ouragan Katrina vide la nouvelle Orléans de ses habitants et laisse un champ de ruines derrière elle. Trois mois après, les premiers à revenir sont les cuisiniers et les musiciens car la Nouvelle Orléans est connue depuis toujours pour sa musique, le jazz et bien sûr sa cuisine : ce sont ces personnages que nous allons suivre. Par ces musiciens, ce sont des pans entiers de la culture créole que nous découvrons, fanfares des quartiers, musiciens de jazz se couchant au petit matin et cette tribu étrange des indiens Mardi gras aux costumes étincelants. Et bien sûr, toujours la musique et la vitalité revigorante qui s’en échappe.

Tel est bien le propos, la création et la vitalité  font de la Nouvelle Orléans un endroit à part, un endroit unique célébrant la vie, la joie et l’humanité, laissant derrière elle la corruption et la criminalité.

David Simon, écrivain, journaliste et producteur est l’auteur de cette série magique. Mais bien avant celle-ci, il s’était intéressé aux ghettos de Baltimore d’où était sorti la série emblématique « Sur écoute » (the wire) dont l’ambition était d’être à la croisée du roman, de la sociologie et du reportage. Pour ce faire il s’était entouré d’écrivains dont Georges Pelecanos, un « grand » du polar américain. Pour « Treme » il récidive en se mettant passionnément du coté lumineux de la force pour célébrer la vie et la création.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.