Malgré ce grand age la fuite en avant signifiait que l’on s’enfonçait délibérément dans la jeunesse, ré-ouvrant une vie, en refermant une autre, systématiquement traquant  la possibilité d’une fuite car il devait y avoir l’idée de fuite au milieu de celle plus belle de la migration des oies, du tunnel dans les marges permettant d’échapper aux grands fauves, Les bibliothèques s’écroulaient et sous les ruines parmi les pans des pages il y avait un glissement que l’on pouvait suivre si on le percevait et tournant encore une page, en écrivant une, profitant de la déroute pour prendre un train, voler un aéroplane, à fond de caisse sur les routes de nuit en voiture, le matin être à Barcelone, à Antigua un livre à la main  celui oublié sur l’étal d’un boucher, la couverture est corné,c’est la porte qu’il faut pousser.

394103_10151220551826170_826661251_n

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.