l’eau qui coule

Il n’avait pas de parapluie, pas de maillot de bain pas le moindre chapeau et surtout il ne savait pas nager, pas marcher ni rien , il ne savait rien de rien et il lui fallait sortir de l’ombre où il s’était couvert, appliqué qu’il était , non , il n’y avait pas de recette et il ne lui fallait pas être beau, juste tenter de ne pas se supprimer de l’image sous prétexte qu’il n’avait pas d’yeux pour la voir, sortir et se mouiller, devenir fou, frapper et embrasser au petit bonheur la chance la poésie s’était pour se donner le courage de la pluie et de l’eau qui coule.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.