lettre au matin de la lumière

Et voir un matin se lever
être témoin au soleil
à la barre citer ce qui en lui
serait contradictoire

on se réveille au matin dans la lumière

jambes et paupière refuseront de se fermer

seuls le soleil
et l’oiseau
dictent la journée

nous allons lui opposer

testament de fer
demeure de pierre
ligne inflexible et rayons
les casques vides
l’épée fictive
je ne vois pas
bâtiment de traine
le long de la rive
le long des rues
dans la démarche
la pierre et l’herbe
éviteront la rive

seul à écrire le long du jour la détermination
à évider
de l’œil et de la joie
liste et calcul
mais des œillets
de nos dictionnaires ôter les mots pour ne pas avoir à les dire
rajouter la source
apeurer l’encerclement
et de l’œil de sabre
veiller

œil de jacasse
froid de silence
opposant au vide
je renvoi sans timbre
ni enveloppe
de ma main
et de mon œil
Je n’ai pas à répondre

417395_10150554577683068_572326308_n

Publicités

2 réflexions sur « lettre au matin de la lumière »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s