Oiseau moqueur

On ne voit que les pieds mais ça n’empêche pas d’imaginer le sourire ou la natte décoiffée

ce n’est pas du à une crispation de jambe

ni à la lumière semi orageuse qui filtre entre les parcelles des taches d’ozone et les pluies acides

ce n’est pas que je marche sur l’herbe plutôt que sur l’asphalte

ce n’est pas non plus que j’en fume ou que je siffle

l’oiseau moqueur ne s’est pas réveillé et c’est moi qui me moque de sa bobine

Oiseau moqueur
Oiseau moqueur
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s