vers le soir

Je t’aime

quand sur ta peau remonte la noirceur

les rides de l’ébène

l’éveil sculpte

Reine de Saba

ma bien aimée la plainte de tes cheveux

Tes yeux le cri des sources du Nil

dans les lacs les yeux de l’arbre cru

la nuit quelle est sa propre couleur ?

 

 

sur les collines montant vers le noir

une vache

le grelot de sa cloche

riant entre les arbres

me croyant incapable

de faire le chemin jusqu’à elle

et allaiter le pis

 

 

ta douceur

émule sacrée de Bénarès

dans mon regard à ton regard

la main

le taureau en rut émerveillé

déchaine la foudre

à même le fil

 

le chemin qui mène vers toi

le chemin par la maison

les soies les tentures et la lumière

les habits cousus d’or

vers les étoiles le ciel versant

jusqu’au Dieu

dans son ombre Lune

les herbes frisent et ourlent

mon firmament

l’ocre caresse dans le soir

cherchant la couleur

me couchant contre toi et t’aimant

 

 

au delà

vers le plateau le sol piétine le héros

le héros

va pour mourir

la colère de l’ombre mène au massacre

 

elle n’a pas pu le vaincre et il a détruit tout autour

 

elle m’a ouvert à la lumière

tirant la tenture

brodée des rouges

et m’a laissé entrer

me laissant la pénétrer –

la féconder dans la douceur

 

Amour

le ciel pénètre ainsi la terre,

coffre de l’étreinte

ses bras des liens de cuir

il reste pesamment sur elle,

l’écrasant

 

 

 

Elle et le Temps

le castrant

l’obligeant à se retirer,

 

porte de la maison, le refuge,

vers la route, voute céleste

respiration l’air advient enfin,

de toi à moi l’écart d’une haie

d’où se rencontrer,

la braise du hasard,

entre eux le feu à la lumière

 

gravir et sans brûlure, le temps est parsemé d’olives

 

ces fleurs remontent d’hier,

se touchant, elles s’enlaçaient,

scellé de rouge les lèvres,

sauvage et  essoufflé,

le parfum d’elle, serré de ses cheveux

la lumière de son visage

son corps, donnant vie au mien.

 

calmoi 012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s