ravines

à un autre  temps , répond un autre rythme,  du poème , qui n’est même plus poème, ce temps là englobe beaucoup plus

les mots y trouve une résonance autre,

inspire

les mots y trouvent une résonance autre , parfois ils s’arrêtent et ne franchissent pas , ils restent sur le bord , ravine, ils y ont mené, désignent vaguement ,

ils ont perdu la prétention et laissent l’ se déployer sans qu’ils y participent,

eux y mènent, ne sont que les coup du bâton sur le roc,
ou le rauque du rire , l’aiguë de la voix,

pelage ventre pluie

dans la danse, ligne  une convocation, entre,  le temps , dont nous ne pouvons nous éloigner appelle

sur ce versant dépouillé se peut apercevoir, ce , la, les mots entament , au seuil sous l’astre rire

énigmatique

significatif

inaccessible

pourtant les mots y mènent

lueurs la nuit, aube graphite grave les rayons du matin

Publicités

4 réflexions sur « ravines »

  1. je te trouve ici. . . j’essaie de m’orienter. . . ton site: un nouveau. . . tu en as combien, dis? commentaires poétiques? yes. . . j’ai laissé mon zuni bear for you to see on my blog. . .
    merci pour tes mots qui font courrir l’esprit plus vite que toutes les comètes de notre planète & beyond. . .

  2. here’s my home blog , i’ve got other blogs too, but here is where it all starts , usually ! see you , you ve got a wonderful bear !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s