la tristeza

dent-de-l-ours_500.jpg

© L S, dents de l’ours, 2005

23

Mi mano acaricia tu sueño
Y para mejor acariciarlo
se convierte ella tambien en sueño.

Pero entonces tu sueño
se convierte en una mano,
para poder corresponder a esa caricia.

¿El amor será siempre
el cruce de una mano que va
y otra mano que vuelve ?

¿ O será solamente
el paso de dos sueños que se cruzan ?

© Roberto Juarroz , duodécima poesía vertical

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s