et creuser un trou

Il faut rechercher ce point d’embrayage où la journée cesse d’être la journée pour se recoller, au temps,  plus ambigu, enjambant ce qui semblait en collectant les secondes un peu répétitif et sans marque propre, se confondant en ligne indistincte et est plutôt morose. Aboyer, geindre, se mettre à hurler, miauler, se jeter du toitLire la suite « et creuser un trou »