vivre vraiment pendant qu’il en est temps

elle est partie…. et moi j’ai envie de prendre mon appareil photo et de prendre le chemin de la promenade à travers les bois , est ce un hommage, est une envie vitale qui lui survit, une impulsion qui nous relie , est ce elle qui me parle ? je ne sais , mon corps tout entier me dicte cela,


vivre vraiment pendant qu’il en est temps


en haut du chemin,tu seras toujours un pas avant moi

zaZZZe3_1000

Elsa ma chienne

zaz_14_1000une petite caresse sur la tête, nos yeux se sont dit adieux



les sanglots dans les miens, le désarroi dans les siens



nos yeux se sont dit adieu



plus rien à dire
juste à espérer
une dernière chance à la vie

un espoir
l’impossibilité de laisser mourir
une caresse
comme un au revoir


nos yeux se sont dit jamais nous nous quitterons

zaz_4


notre chemin dans cet angle du temps
nos ventres à terre
l’éclair d’amitié un  arc en ciel ouvert


je lui chante d’une voix qui coeur toujours
l’enchantement d’être triste
comme une promesse


nous étions mille de ce qu’elle m’a donné
dans nos pas
sa poésie à la mienne
le jeu
et le bonheur d’être ensemble


d’être là

le là
se mue
en toujours

impossible à effacer

un trésor à coulé en rivière


zaz_o_bois_1100

je te verrai toujours dans les ombres
les nuages qui passeront dans le vide

douce triste  joyeuse comme un élan de vigueur

s’en aller pour toujours en promenade


zaz_6_700

Elsa ma chienne  toute la bonté du monde






Elsa, ma chienne,

Elsa, ma chienne, la joie que tu es va bientôt disparaitre, je ne peux l’imaginer, juste émotionné y penser

zaz_20_1000

Once a puppie zaz_puppie_500

et puis l’amie de tout, tout ce que je faisais, la complice, je n’ai pas les mots mais je les trouverais
je ne puis que penser, me l’aisser envahir par ton offrande, ce que tu m’offrais et que la vieillesse, la maladie de l’age retire, ton cadeau, tes pitreries et tes caprices je les savais, je les ai savouré, mon amie, cote à cote nous avons partager, mais j’en parlerais mieux demain, ou plus tard quand la douleur s’estompera,
zazocouchant2