Je me souviens de mon
grand-père
Ce n’était pas à Naples
ni à Hendaye
quelle différence entre l’odeur
de l’océan
celle renfermée des livres
l’embrun des régates
et le belcanto des oiseaux
dans le parc
il y a un feu à la Saint Jean
les branches de l’arbre
sont coupées
la maison me fait les
gros yeux
brille dans les
rouges et les ors
à grands coups de
brosse jaunes
pendant qu’à Aix
je lui achète un châle
du Kurdistan

10477069_543739992414464_703964832083666909_n
(c) ohara koson
Publicités

3 réflexions sur «  »

  1. J’apprécie vos commentaires , c’est vrai que l’on commente beaucoup moins qu’avant sur les blogs , c’est bien dommage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s