Je plonge mes yeux dans les tiens et je n’en vois pas le fond

du noir profond la surface a fini par laisser la douceur
calmement ouvrir ses gisements
j’ai fini par voir scintiller la lumière
j’ai jeté mes lignes  sans flotteur
je ne sais pas si m’a présence dérange
cette aube qui se lève
des centaines de jours que je suis là à regarder
à laisser l’air respirer
à raccourcir la distance
sans parler sans oser il y a comme un aimant à perdre le temps
laisser mon visage se refléter dans le tien ne
semble pas bien difficile
et puis quand quelque chose semble remonter de si loin
et se frayer un chemin
à faire un geste
et je me dis ça a l’air idiot

Je t’aime ou quelque chose comme ça

tumblr_n5ifty5UDX1rfj3p6o1_1280
(c) Diebenkorn
Publicités

2 réflexions sur « Je plonge mes yeux dans les tiens et je n’en vois pas le fond »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s