(c) Diebenkorn
(c) Diebenkorn

rosée brulée larme brûlée dans le matin
l’ours ivre gambade dans le piège

cette retenue  paupière sur l’océan

Chair qui rue ces yeux qui branlent me brulent
le désespoir de ne pouvoir dire non

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s